Trans Start 2001

L’objectif est d’identifier, sur des patientes présentant un cancer du sein triple-négatif, une signature moléculaire de la tumeur permettant de prédire la sensibilité ou la résistance au traitement anti-androgène et de mieux comprendre ces mécanismes grâce à l’analyse de l’ADN tumoral circulant.

Montant à financer : 1 039 000 €
Financé à :

60%
TRANSlational research program of START 201 trial (TRANS START 201).

Pourquoi ?

Ce projet concerne un sous-type de cancers du sein, les triples-négatifs biologiquement spéciaux car dotés de récepteurs négatifs aux hormones féminines (œstrogènes) .

Ce sous-type de pathologie touche 2000 patientes par an. En moyenne, les cas de rechutes d’un cancer du sein sont d’environ 15% contre 50% pour cette sous-pathologie. La maladie devient alors disséminée, macro-métastatique et donc avec un volume tumoral important.

L’objectif est d’identifier, sur une population de patientes présentant un cancer du sein « triple-négatif », une signature moléculaire de la tumeur permettant de prédire la sensibilité ou la résistance au traitement anti-androgène ODM-201 et de mieux comprendre les mécanismes de résistance au traitement grâce à l’analyse d’altérations de l’ADN tumoral circulant.

Vous souhaitez soutenir le projet ?