Echographie de fusion

Depuis quelques années, l’échographie connaît une nouvelle évolution grâce à la fusion d’images provenant de l’échographie avec celles d’IRM ou de scanner, permettant au radiologue interventionnel un ciblage plus fin de la lésion.

Montant à financer : 150 000 €
Financé à :

100%
La fusion d’images au service de l’imagerie interventionnelle

Pourquoi ?

L’échographie reste la technique de guidage la plus utilisée en radiologie interventionnelle en raison de sa facilité d’accès et de l’imagerie temps réelle qu’elle offre. Or dans certaines situations l’échographie seule ne suffit pas à visualiser les nodules à cibler. Il faut alors utiliser d’autres techniques telles que le scanner ou l’IRM. Les modules de fusion implémentés sur les échographes ont pour but de synchroniser l’image ultrasonore obtenue en direct, avec une imagerie scanner ou IRM acquise préalablement.

Les différents plans d’exploration produits lors de l’échographie sont, en temps réel, synchronisés aux plans reconstruits dans les volumes scanner ou IRM d’examens antérieurs. La représentation peut être faite sur l’écran séparé avec d’un côté l’image échographique et de l’autre l’image scanographique ou IRM, ou avec une superposition des deux images grâce à un effet de transparence. Une lésion visible en scanner ou IRM, sera alors visible à l’échographie grâce à la fusion des deux examens.

Découvrez en vidéo les avancées que cette nouvelle technique permet:

Vous souhaitez soutenir le projet ?