Ki-67

L’objectif est de mettre au point une méthode automatisée de comptage des cellules tumorales Ki67 positives dans le cancer du sein de phénotype luminal qui est, dans cette indication, fondamental pour orienter la thérapeutique et, donc, optimiser le pronostic.

Montant à financer : 26 000 EUR
Financé à :

40%
Pronostic du comptage Ki-67 automatisé
dans les cancers du sein de phénotype Luminal Her2 négatifs

Pourquoi ?

Les cancers du sein de phénotype Luminal Her2 négatifs représentent 80% des cancers du sein.  Actuellement, le stade tumoral et la prolifération cellulaire (Grade histologique, Ki-67) sont utilisés pour proposer une chimio et/ou une hormonothérapie adjuvante dans ce type de cancer.

Malheureusement le comptage Ki-67 s’effectue manuellement et il est critiqué pour son manque de reproductibilité inter et intraobservateur. Des méthodes de comptage automatisé de Ki-67 existent sur le marché mais ils ne permettent pas de différencier la prolifération des cellules malignes de celle des cellules bénignes.

Les signatures moléculaires représentent une alternative pour déterminer la prolifération cellulaire mais leur coût actuel (aux alentours de 1800€ par test) ne permet pas leur utilisation à grande échelle.

Avec l’amélioration des techniques d’immunohistochimie, le développement de la pathologie numérique et de l’intelligence artificielle une opportunité se présente de mettre au point et développer une méthode automatisée de comptage de Ki-67 dans le cancer du sein qui puisse déterminer la prolifération cellulaire dans les différents compartiments tumoraux (cellules carcinomateuses infiltrantes, cellules  carcinomateuses in situ et cellules bénignes).

Vous souhaitez soutenir le projet ?